Asters

Edité le 07/08/2007

Accueil > Biodiversité > Panorama des espèces
  • Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Envoyer la page à un ami

Panorama des espèces

Bacchante - Lopinga achine

Informations générales

Faune

Lépidoptère rhopalocère (papillon "de jour")
Famille des Nymphalidés

Description

Papillon de taille assez importante (près de 5 cm d'envergure). La couleur de fond est brune, les ocelles sont noires cerclées de clair à l'endroit, pupillées de blanc à l'envers où elles sont bordées d'une ligne blanche.
Comme souvent chez les insectes, les femelles sont de taille plus importante que les mâles.

Alimentation

Les chenilles consomment plusieurs espèces de graminées et de cypéracées, la molinie semblant être préférée en Haute-Savoie. Les adultes ne butinent pas, mais absorbent des matières organiques humides (sève, déjections...).

Reproduction

Les adultes volent et s'accouplent en juin-juillet. Les chenilles croissent durant l'été, passent l'hiver en diapause et ne se chrysalident qu'au printemps suivant.

Où le trouver

On trouve la Bacchante dans les lisières de prairies maigres et les bois clairs à strate herbacée développée, jusqu'à 1100 mètres d'altitude. Elle préfère les versants chauds ainsi que les forêts alluviales claires et sèches sur sol graveleux maigre, à humidité relativement élevée. Sur une partie des sites, elle cohabite avec le damier de la succise.

Historique

La régression de l'espèce en France est avérée, mais la situation est moins nette en Haute-Savoie, où le nombre de stations augmente, du fait de l'amélioration progressive des connaissances.

Menaces

Fermeture des boisements clairs par abandon des taillis et bois pâturés, gestion trop radicale des lisières et bords de sentiers, fragmentation des habitats...

Statut

Espèce protégée sur l'ensemble du territoire français, dont les habitats sont en outre protégés

Actions d'Asters

Rédaction de plans et notices de gestion intégrant les exigences de l'espèce. Intervention directe sur certains sites accueillant des populations remarquables (Friches à molinie de Viry, Franclens, RNN du Roc de Chère), dans le but de conserver l'ouverture du milieu nécessaire au papillon et à sa plante hôte.
La bacchante devrait bénéficier sous peu d'un plan d'actions transfrontalier dans le bassin genevois.