Asters

Edité le 07/08/2007

Accueil > Biodiversité > Panorama des espèces
  • Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Envoyer la page à un ami

Panorama des espèces

Chauve-souris

Informations générales

Faune

Mammifères.
Ordre des Chiroptères - 3 familles : Rhinolophe, Vespertilion ou Murin, Molosse.
33 espèces présentes en France dont 28 en Haute-Savoie.
Chute des effectifs pour la plupart.
Capables d'enrayer des pullulations d'insectes ravageurs.
Espèces nocturnes, hibernent pendant la saison froide.

Description

De 3g pour 20 cm d'envergure pour la plus petite (Pipistrelle commune) à 75g pour la plus grande (Grande noctule).
Les chauves-souris volent avec leur main, l'aile étant formée par une surface de peau appelée patagium. Les pouces sont terminés par une griffe avec laquelle elles se suspendent. Leurs oreilles ont des formes et des dimensions variables : les Vespertilions possèdent à l'intérieur du pavillon auditif un repli, appelé tragus, qui fait défaut chez les Rhinolophes. Ces derniers se distinguent par d'étranges appendices nasaux. La dentition est développée pour l'alimentation.

Echolocation

Les chauves-souris ont développé un système d'écholocation précis : elles émettent des ultrasons et perçoivent leurs échos avec leurs oreilles, ce qui leur permet de se déplacer entre les terrains de chasse et les gîtes, de chasser et de trouver de nouveaux gîtes.

Alimentation

Les espèces européennes se nourrissent d'insectes qu'elles capturent en général au crépuscule ou la nuit. Les espèces se distinguent par le choix des insectes, la façon de les capturer et les terrains de chasse fréquentés.

Reproduction

Les accouplements interviennent avant ou pendant l'hiver : le sperme est conservé par les femelles fécondées jusqu'à l'ovulation et la fécondation se fait au printemps. A partir du mois d'avril, les femelles forment des colonies. La naissance a lieu en juillet : 1 seul jeune par an ou des jumeaux selon les espèces. Les jeunes sont laissés au sein de la colonie pendant que la mère chasse.

Où les trouver

Elles fréquentent différents gîtes selon la saison : des abris d'hiver (grotte, forts...) pour l'hibernation, des gîtes diurnes réguliers (maisons, vieux arbres, pont...) en attendant la chasse nocturne et des gîtes de maternité pour la mise bas et l'élevage du jeune. Ses terrains de chasse se trouvent en forêt, autour de points d'eau, avec des espaces plus ou moins dégagés.

Menaces

Diminution des ressources alimentaires par l'emploi d'insecticides et de pesticides ; empoisonnement directs par des insectes intoxiqués, uniformisation des paysages (élimination des haies, bosquets...) ; destruction des gîtes (démolition de ruines, modernisation des bâtiments, fermeture des greniers, clochers, abattage des vieux arbres, réparation des ponts...) ; dérangements des gîtes (spéléologie...), destruction directes par l'homme ; collision routière

Statut

Toutes les espèces sont protégées sur l'ensemble du territoire français, et 12 sont inscrites à l'annexe II de la directive Habitat

Actions sur le territoire des réserves naturelles

Inventaire des Chiroptères dans les réserves naturelles de montagne (2000, 2001), et dans les réserves naturelles du Roc de Cher et du Bout du Lac (2005) sous la maîtrise d'ouvrage du GRIFEM

(Crédit photo : Murin de Naterrer - Laurent Tillon ONF)