Asters

Edité le 07/08/2007

Accueil > Biodiversité > Panorama des espèces
  • Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Envoyer la page à un ami

Panorama des espèces

Syrphes - Chrysotoxum fasciatum

Informations générales

Faune

Famille des syrphidés
Ordre des Diptères

Qu'est-ce qu'un syrphe ?

Les Syrphidés sont une famille de Diptères comme les taons, les moustiques, les mouches...
Certains d'entre eux présentent une forte ressemblance avec les abeilles ou les guêpes ...
Les adultes se nourrissent de nectar et de pollen de fleurs principalement blanches ou jaune, leurs courtes pièces buccales ne leur permettant pas d'exploiter les fleurs à corolle profonde (pour la plupart rose ou rouge).

Vie larvaire des syrphes

A l'état larvaire, les syrphes ont pour la plupart l'apparence d'un asticot. Les larves ont différents régimes alimentaires : herbivores, carnivores ou décomposeurs et sont fidèlement associées à certaines structures des habitats : bulbe de liliacée, cavité d'arbre, tige d'herbacée,...

Les syrphes ; de l'Europe à la Haute-Savoie

Il y a environ 850 espèces de syrphes en Europe dont un peu plus de 510 en France. Avec 327 espèces, le département de la Haute-Savoie est celui de France métropolitaine dont la faune est la plus riche. La Haute-Savoie a été largement étudiée, certes, mais présente également deux zones biogéographiques (alpine et continentale) avec des influences subméditerranéennes, ce qui lui confère un fort potentiel de diversité d'espèces.

Pourquoi utilise-t-on les syrphes ?

Les syrphes sont identifiables et bien connus. La bonne connaissance de leur écologie et leur forte association à des habitats (adultes) ou microhabitats (larves) spécifiques permet de créer un lien fiable entre la présence d'une espèce et celle d'un habitat ou de l'un ses compartiments (habitat associé, microhabitat). Ainsi, les syrphes deviennent un outil d'analyse de la composition, la structure et la fonction des habitats.
Ces informations sont organisées au sein d'une base de données « Syrph the Net » et les syrphes deviennent un outil d'interprétation de la qualité des milieux tant pour les scientifiques que pour les gestionnaires.

Actions Asters

Etude des peuplements des pelouses et landes subalpines en réserves naturelles de Haute-Savoie. Etude des vieilles pécières des réserves naturelles de Haute-Savoie et site Natura 2000. Les syrphes participeront au suivi de la qualité des habitats.
Publication en cours : «  Le syrphe, l'ordinateur et la gestion de la biodiversité. Speight MCD, Sarthou V, Sarthou JP, Castella E. »